Gabriela L. Pérez Acevedo

Auteure de CPIM et fondatrice de CPIM srl

J’ai obtenu un diplôme de psychologie puis j’ai fait une spécialisation en psychothérapie intégrative au Mexique en 2009.  

Après plusieurs années de pratique, j’ai commencé à développer la méthode CPIM au sein de mes consultations à partir de 2012.  En parallèle, j’ai eu la chance d’animer des conférences et des ateliers dans le cadre de l’accompagnement éducatif  des parents et des professionnels. J’ai aussi assuré la coordination d’une ONG sur le secteur de l’État du Mexique dont l’axe principal était «le rôle des parents dans  l’éducation des enfants ».   
 En 2016, j’ai initié une vaste campagne  de sensibilisation dans différentes villes dont l’objectif était d’éclairer les parents sur le  rôle qu’ils jouaient dans le développement de leurs enfants et sur les conséquences de leurs pratiques parentales. Cette campagne de fond m’a permis de me rendre compte que les différentes problématiques  que je rencontrais habituellement dans mon cabinet de consultation en lien avec l’enfance et l’adolescence, étaient aussi  récurrentes à plus grand échelle au sein de la société, la plupart des cas n’étant pas traités avec des conséquences sociétales qui pouvaient s’avérer importantes. Ceci a provoqué chez moi un sentiment d’urgence quant au développement de la méthode CPIM afin de la diffuser plus largement et participer ainsi à l’amélioration de la prise en charge de certains dysfonctionnements infantiles.
 

C’est aussi pourquoi, en 2017, j’ai décidé d’ajouter à mon parcours un master en neuropsychologie à l’Université de Mons. C’est dans le cadre des stages que j’ ai pu appliquer la méthode CPIM, obtenant des résultats similaires à ceux que j’avais constatés au Mexique, Les différents observateurs m’ont fait remarquer qu’ils n’avaient pas encore vu de tels résultats en si peu de temps. A partir de cette constatation, mon objectif a été de pousser plus loin les études scientifiques permettant de valider cette méthode en collaboration étroite  avec le laboratoire de psychologie cognitive et  de neuropsychologie de l’Université de Mons. Je donne actuellement des formations certifiantes en direction des professionnels afin de dupliquer la méthode tout en consignant les effets grâce à un suivi méthodique dans une perspective de validation scientifique. A terme, je souhaite faire connaître CPIM au niveau international afin qu’un maximum d’enfants et d’adolescents puissent bénéficier de cette nouvelle approche, dans une dimension universelle.